Les gratouilles : un moyen de communication entre les chevaux

gratouilles

Comprend le cheval et mettre son bien-être au sein des préoccupations devient de plus en plus courant. C’est pourquoi le développement de nombreuses techniques comme l’éthologie se développent. Le comportement de nos équidés préférés est très complexe et diffère en fonction de leur environnement : à rappeler qu’ils sont à la base des animaux qui vivent en troupeau. Ainsi, pour se montrer de l’affection, ils se font des gratouilles mutuelles.

Le comportement des chevaux en groupe

Quand on observe nos montures au pré, il est très fréquent de les voir tête-bêche en train de se gratter chacun le garrot de l’autre. La croupe, la base et la queue et le dos sont également des endroits à papouilles qu’ils adorent. Ces séances de gratouilles aident nos chevaux à atteindre ces endroits inaccessibles par eux-mêmes. Même s’ils peuvent naturellement aller se soulager en se frottant contre un arbre, ces échanges entre individus permettent de renforcer les liens au sein du troupeau.

Parmi tous les sens que possèdent les animaux, le toucher est très développé chez le cheval et joue donc un rôle primordial dans le développement des relations avec les autres. Comme vous avez déjà pu le remarquer, quand une mouche se pose à peine sur votre cheval, sa peau frétille immédiatement, sa sensibilité est donc extrêmement présente.

Ce lien débute dès la naissance du poulain et se développe au contact de sa mère car il est longuement léché par celle-ci. Cette première toilette a pour but tout d’abord de le nettoyer mais également de l’apaiser en le massant avec sa langue pour activer sa circulation sanguine et aider le nouveau-né à respirer. Le poulain est alors détendu, découvre sa mère qui, quant à elle, apprend à reconnaitre l’odeur de son petit.

 

gratouilles

Les gratouilles permettent aux individus de se soulager mutuellement

Comme vous le savez tous, nos équidés préférés ne possèdent ni mains, ni doigts pour se gratter le dos. Il est donc compliqué pour eux quand une partie de leur corps les démangent. Ces papouilles réciproques s’effectuent entre deux animaux qui s’apprécient et qui souhaitent avoir cet échange de plaisir et de relaxation « donnant donnant ». Au-delà de ce service partagé, l’ensemble du groupe en ressort plus apaisé et l’ambiance générale est alors décontractée.

 

Masser et gratouiller son cheval soi-même

Pour les chevaux un peu craintifs, il faut débuter par le garrot pour ensuite finir vers la croupe et le haut de la queue. Gratter son cheval revient à créer une relation de confiance et de proximité avec sa monture. L’intérieur de la cuisse est un petit recoin musclé mais particulièrement sensible. Si vous sentez des choses anormales sur votre animal lors de votre séance gratouilles, découvrez les offres d’Equidassur, pour soigner votre animal sans vous poser de questions sur les frais à avancer.

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

 

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03