redemarrer-saison-concours-equestre-1

Comment bien redémarrer sa saison de concours ?

Les « vacances » sont terminées, la période des concours équestres reprend, avec en fer de lance, les concours de saut d’obstacles (CSO) à partir du mois de Mars. Quand bien même votre cheval ait continué l’exercice, et d’autant plus s’il a connu une période de repos, il est de votre responsabilité de redémarrer la saison des concours dans les meilleures conditions, tant pour vous que pour votre compagnon. Voici donc le petit guide des préparations physiques, mentales et matérielles pour anticiper votre reprise en toute sécurité et efficacité !


 Comment se préparer en amont des concours ?

Car la reprise des concours demande de se préparer à l’avance, et non la veille pour le lendemain. La plupart des cavaliers ont encore du mal à établir un plan d’entraînement carré pour leur binôme, pourtant crucial afin de réussir au mieux ses concours, et éviter les blessures et chutes dans le pire des cas. Avant tout, pensez à :

  • Reprendre le travail de gymnastique de votre cheval progressivement, pour lui rendre toute son endurance, sa souplesse et sa légèreté. Revoyez les figures, faites-le travailler régulièrement, alternez les exercices de cardio et ceux demandant de la précision.
  • Pour vous améliorer au plus vite, pensez à demander l’aide d’un coach ou d’un entraîneur, qui vous offrira un regard extérieur sur les points à améliorer et travailler. Pensez aussi à vous filmer, sous plusieurs angles, pour identifier les priorités, ce qui fonctionne ou non.
  • Établissez, même grossièrement, un calendrier d’entraînement tenant compte des concours, et qui sera rythmé par des cycles d’objectifs importants ou intermédiaires, ainsi que des périodes de récupération. Un défaut de nombreux cavaliers est de vouloir frapper toujours plus haut, plus loin et plus fort, terminant la saison sur les rotules. Anticipez les périodes d’entraînement, avec travail d’éléments très techniques, exercices d’endurance, préparation pré-concours et récupération post-concours.

 


Quoi faire la veille d’un concours ?

Beaucoup de choses, en l’occurrence. Ou du moins, le maximum pour vous libérer le jour J. À commencer par :

  • Prévoir une journée avec quelques exercices pour tout de même détendre et défouler votre cheval, sans pour autant risquer de le blesser. Privilégiez des exercices à la longe, de la barre au sol ou une belle balade en nature.
  • Pansez votre animal à fond, douchez-le, curez ses sabots et lissez sa crinière. Et pensez à le laisser en box pour éviter qu’il se roule dans l’herbe la nuit venue !
  • Préparez et nettoyez minutieusement votre matériel : selle, filet, guêtres, tapis, longes, cravaches… Huilez votre matériel 2 jours avant idéalement, pour éviter que ce dernier ne glisse.
  • Anticipez l’embarquement le lendemain, avec un camion propre, du foin et de l’eau à disposition, le plein d’essence, etc.
  • Préparez aussi votre tenue de concours et de rechange. Prévoyez un pantalon blanc, une veste de concours, des bottes et une bombe, le tout, bien propre bien entendu.

 redemarrer-saison-concours-equestre-2


Et quelle préparation pour le cavalier, alors ?

Enfin, ne vous négligez pas, vous-même ! Il est plus qu’important que le cavalier soit aussi dans des bonnes conditions physiques et mentales pour soutenir son cheval et l’amener à faire ses meilleures performances.

Plusieurs semaines à l’avance, reprenez une activité régulière à base de gainage, d’étirements et de cardio.

La veille, gérez au mieux votre stress en faisant des exercices de respiration, de concentration et de méditation. Passez une bonne nuit de sommeil. Et une dernière règle, la plus importante, prenez du plaisir le jour J !

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr !

Retrouvez-nous aussi sur notre page Facebook !

4 avril 2020

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03