L’entorse du cheval

l'entorse du cheval

l'entorse du cheval

Qu’est-ce que l’entorse du cheval ?

La plupart du temps, l’entorse du cheval est causée par un choc brutal. En effet, ilpeut trébucher, heurter une barre pendant un entraînement ou donner un coup de pied dans la porte du box. Une fatigue excessive associée au surmenage peut également provoquer cette maladie. Dans ce cas, un ou plusieurs ligaments sont endommagés et provoquent une douleur intense à l’animal. Les muscles, les tendons et les articulations à proximité peuvent également être touchés.

Ce n’est pas un problème facile : si l’entorse n’est pas traitée rapidement, cela affecte la vie sportive de votre monture. C’est pourquoi, vous devez aller rapidement chez le vétérinaire en cas de doute. De plus, les entorses peuvent toucher tous les types de chevaux : allant du poulain au cheval de sport. Que l’animal vive dans un box ou sur l’herbe, il peut être sujet à cette blessure. Une entorse affecte généralement le pied et les jarrets de l’animal, mais peut parfois s’étendre à la phalange du pied.

 

Évaluer la gravité de l’entorse du cheval

Au cours de l’effort, certains exercices peuvent dépasser les limites physiologiques de l’articulation (flexion, hyper extension ou rotation excessives) : les ligaments peuvent être surchargés. Si seules quelques fibres ligamentaires sont déchirées ou étirées, l’entorse est alors dite “légère”, si une partie du ligament est déchirée, elle est classée “modérée”, si c’est une des insertions, l’entorse est considérée comme “sévère”. Quand le ligament est touché et enlève une partie de l’os, il peut également s’accompagner d’une fracture. Toutes les articulations des chevaux possédant des ligaments peuvent être malheureusement affectées. Cependant, il s’agit principalement des articulations entre le pied et la phalange du pied qui sont touchées.

 

Le traitement à suivre

La boiterie est généralement présente, mais la gravité de l’entorse du cheval n’est pas toujours liée à celle-ci. Un contrôle peut être effectué, au cours duquel le cheval se déplace à différentes allures et fléchit les articulations suspectées d’être touchées. Il n’est pas recommandé d’effectuer une anesthésie mais le diagnostic sur les articulations touchées pour éviter une détérioration de la maladie est primordial. Si une entorse est suspectée, des examens d’imagerie supplémentaires sont à faire : principalement une échographie de la zone et une radiographie en cas de suspicion de fracture.

Le traitement primaire pour une entorse comprend une période de repos dans le box, durant parfois plusieurs mois, pour déplacer l’articulation.

L’onde de choc est également un très bon traitement pour les ligaments. En effet, elles ont un effet analgésique et diminuent les tensions musculaires. C’est une alternative efficace dans de nombreuses maladies telles que les lésions présentes au niveau des insertions tendineuses et ligamentaires, ou encore l’arthrose.

Pendant la phase aiguë et inflammatoire, les traitements les plus utilisés sont les compresses froides sur les zones, l’hydrothérapie et l’argile.

Si l’entorse du cheval est grave, un plâtre peut être placé pour immobiliser la jambe jusqu’à 6 semaines. En effet, si le cheval continue son activité physique, il risque d’aggraver sa blessure. Il vous faut alors chouchouter votre équidé préféré jusqu’à son rétablissement !

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03