Le mash : aliment tendance pour le cheval

le mash

Le mash est un aliment plutôt à la mode pour le goûter de son équidé préféré. En effet, on lui trouve énormément de bienfaits. Tout d’abord, il aide à la digestion, hydrate et rafraîchit nos chevaux.

le mash

Qu’est-ce que le mash ?

Un mash est un aliment humide (composé à 50 % d’eau), très riche et digestible. Il s’obtient suite à la cuisson de plusieurs aliments (céréales, son de blé, mélasse, carbonate de calcium, graines de lin, etc.). Vous pouvez donc très bien le fabriquer vous-même, malgré le fait qu’il en existe des tout prêts dans certains magasins.

 

Les vertus du mash

Le cheval est un animal puissant, impressionnant et plein de muscles. Pour réaliser les efforts que nous lui demandons, il a besoin d’énergie, qu’il trouve dans son alimentation. Certains chevaux de sport sollicitent énormément leur musculature et ont besoin de beaucoup de compléments. Un effort soutenu et prolongé demande alors une nourriture plus riche en glucides afin de stocker l’énergie égale à celle qu’ils dépensent (sous forme de glycogène). Cette alimentation est riche en reconstitue les réserves pour alimenter la structure musculaire après un effort sportif intense.

Les flocons de céréales permettent d’absorber l’eau et apportent alors des propriétés réhydratantes au mash : en lendemain de compétition ou d’entraînement intensif, le cheval transpire beaucoup.

En fonction des matières premières présentes dans la ration, les vertus sont plus ou moins importantes. En effet, s’il y a beaucoup de graines de lin, le gros intestin est sollicité pour faire un appel d’eau et humidifie les crottins : le transit est favorisé. L’effet laxatif peut également être retrouvé dans le son de blé.

Néanmoins, attention à ne pas en abuser car distribués en excès, des troubles digestifs peuvent être occasionnés.

 

 

Quand utiliser cet aliment ?

Ce mélange de céréales peut remplacer un repas de concentrés lors du retour de compétition, d’un jour de repos ou d’une journée aux températures extrêmes. Par exemple, en période de grand froid, le cheval s’hydrate beaucoup moins qu’en temps normal : le mash permet alors de stabiliser ce manque d’eau.

Ainsi, le mash est un aliment très intéressant par sa digestibilité et le niveau élevé d’hydratation qu’il apporte. Cependant, il faut bien connaître ses équidés préférés afin de ne pas leur donner une quantité trop importante et à fréquence trop élevée : cela doit rester un complément au fourrage quotidien.

le mash

Le mash fait-maison ou prêt à l’emploi ?

L’avantage le plus intéressant quand le mash est fait par le cavalier est qu’il contient exactement les aliments et les portions dont le cheval a besoin. Ainsi, en fonction de la cuisson, les céréales deviennent plus ou moins digestibles. En revanche, l’acheter directement en magasin est plus pratique et ne nécessite pas de matériel particulier à côté.

Le mash est donc un aliment potentiellement intéressant par sa digestibilité et sa teneur élevée en eau, à condition d’être utilisé à bon escient. En effet, il est encore trop souvent distribué dans des quantités importantes ou avec une fréquence trop élevée. Les bonnes pratiques de distribution sont donc essentielles à son efficacité.

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03