La dorsalgie du cheval

dorsalgie du cheval

La dorsalgie du cheval est une maladie ayant un impact direct sur le travail et l’équitation de nos montures. Elle touche particulièrement les chevaux de sport.

L’intensité de l’entraînement et le matériel sont des facteurs pouvant amener à une dorsalgie du cheval.

De nombreux symptômes doivent vous alerter !

 

Quels sont les symptômes de la dorsalgie ?

 

dorsalgie du cheval

Ce mal de dos qui touche nos équidés préférés est plus fréquent qu’on ne peut le penser. Cependant, cette pathologie est parfois compliquée à reconnaitre car, contrairement à d’autres maladies, elle ne se voit pas directement (par une boiterie ou un travail mal exécuté par exemple).

Les symptômes sont souvent confondus avec des troubles du comportement. Le diagnostic est donc plutôt compliqué à réaliser, surtout qu’il peut varier en fonction du cheval.

L’ostéopathe équin peut soulager la douleur des tensions liées à la posture, mais le vétérinaire est beaucoup mieux renseigné quant à la pathologie qui pose un problème.

 

Vous pouvez vous rendre compte que quelque chose ne va pas si votre cheval est plus sensible qu’habituellement au pansage, avec une zone de chaleur anormale.

Le dos étant l’endroit où se regroupent les douleurs, le cheval devient agressif au moment de seller ou de sangler. Bien évidemment, il devient raide lors des entraînements et voit ses performances à la baisse. Si le dos se creuse et que l’engagement est moins présent, faites également appel à un vétérinaire.

 

Les chevaux possédant de fortes douleurs peuvent parfois devenir violents : évitez alors de palper ses articulations sans la présence d’un professionnel. En effet, celui-ci manipule tout le rachis du cheval afin d’en savoir plus sur l’origine de la pathologie. Si sa mobilité est réduite, un surfaix peut être appliqué pour évaluer sa locomotion.

 

Comprendre les causes de la dorsalgie du cheval

Une fois le diagnostic évalué, plusieurs traitements locaux sont effectués : mésothérapie, infiltrations, laser, etc. Mais pour éviter d’en arriver là, vous devez travailler votre cheval avec une bonne attitude et une selle adaptée à son dos afin qu’elle amortisse le poids du cavalier.

Afin de comprendre les douleurs provoquées par la dorsalgie, l’anatomie de l’animal doit être connue : le dos est fixé par une sorte d’élastique très dur, allant de la nuque à la base de la queue. Le dos de nos équidés est composé de la colonne vertébrale, ainsi que de cet élastique appelé ligament nuchal, puis supra-épineux et enfin de nombreux muscles indispensables. Les vétérinaires peuvent expliquer cette anatomie en comparant avec un arc : la colonne représente l’arc et les muscles, notamment les abdominaux, sont la corde.

Un équilibre constant entre les deux est alors pratiqué par le cheval afin de porter le poids du cavalier.

Le bien-être de votre monture passe par son dos. S’il associe la douleur à la monte de son cavalier, la relation se détériore très rapidement. C’est donc notre devoir de tenir compte du fonctionnement anatomique de nos équidés afin d’avoir le matériel le plus adapté et ainsi, avoir une bonne position à cheval.

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03