travail a pied cheval 2

Le travail à pied et aux longues rênes : guide pratique

Le travail à pied et aux longues rênes est idéal pour prendre contact avec votre cheval. Ces exercices permettent de vous mettre en communication avec lui. De nombreux chevaux aiment travailler sans cavalier sur le dos. Ces techniques sont donc parfaites pour nouer de nouveaux liens et pour lui apprendre de nouvelles choses.

Comment travailler à pied et aux longues rênes avec son cheval ?

 

Pourquoi travailler à pied avec son cheval :

 

Travailler à pied, c’est le meilleur moyen de faire connaissance. Vous pouvez observer la façon dont votre compagnon se déplace et pose ses pieds. Vous pouvez mieux voir les moments où il se décontracte ou au contraire se raidit. Autant de signes que l’on ne perçoit pas forcément en selle.

Avoir une vision extérieure du cheval permet de mieux le visualiser. Essayez de focaliser votre attention sur la ligne du dessus, des oreilles jusqu’à la queue. L’énergie doit circuler le long de cette zone. De nombreux chevaux ayant été montés présentent une sorte d’atrophie musculaire à cet endroit. En effet, la selle, des enrênements trop contraignants ou des embouchures trop dures créent une zone de cassure, où l’énergie ne circule plus. Le travail à pied, au travers de différents exercices, permet de libérer ces zones de blocage.

Il est important de laisser le cheval se servir de son corps sans contrainte. Quinze à vingt minutes de longe sont particulièrement bénéfiques avant la monte. Si vous travaillez à pied régulièrement, votre communication deviendra en plus subtile. Vous allez apprendre le langage du cheval.

 

Comment bien travailler aux longues rênes et à pied ?

Tout d’abord, il est important de rester concentré.e. Votre cheval pose des questions, soyez prêt.e à lui répondre ! Si vous êtes au téléphone, en train de regarder ailleurs ou de bavarder, la question du cheval reste sans réponse. Il est primordial d’être “à l’écoute”, de savoir déchiffrer son langage. C’est une question d’habitude et de bon sens naturel.

Travailler à pied et établir une vraie communication est un gain de temps une fois en selle. Mais comment faire ? C’est très simple. Quand le cheval va dans le sens de l’objectif choisi, vous relâchez la pression. À l’inverse, s’il s’en éloigne, vous maintenez ou renforcez la pression. L’essentiel est de placer le cheval dans le confort ou dans l’inconfort, afin de l’emmener à aller dans votre sens.

Pour ce faire, il existe de nombreuses nuances. Le confort, c’est aussi cesser une action, récompenser par une friandise ou une caresse, rentrer à l’écurie… Mettre le cheval dans l’inconfort, c’est maintenir une forme de gêne. Celle-ci l’incite à venir ou à revenir dans la situation où il peut évoluer sans contrainte, dans une sorte de liberté surveillée. L’inconfort, ce n’est jamais une violence ou une agression physique ! Il faut en quelque sorte montrer au cheval le chemin qui mène vers la solution : le confort.

À terme, le travail à pied doit devenir un moment de complicité et de compréhension mutuelle.

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

travail a pied cheval

26 août 2020

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03