La rhinopneumonie équine : nouvelle épidémie en 2021

la rhinopneumonie équine

Bien que nous soyons en pleine pandémie mondiale avec la Covid-19, l’année 2021 nous offre également un virulent virus dans le domaine équestre. Il s’agit de la rhinopneumonie équine : cette maladie contagieuse provoque chez les chevaux de fortes fièvres ainsi que des problèmes respiratoires et neurologiques.

Les compétitions annulées à cause de la rhinopneumonie équine

La crise sanitaire prive les amateurs des sports équestres de participer à de nombreuses compétitions. Uniquement les professionnels sont autorisés à concourir sur les épreuves nationales et internationales. Mais depuis le mois de mars, la myéloencéphalite – EHV1 se répand : la FFE (Fédération Française d’Équitation) et la société hippique française ont donc décidé de suspendre du mardi 2 mars 2021 au dimanche 28 mars 2021, l’ensemble des compétitions équestres. La maladie est très contagieuse et se transmet facilement entre les chevaux, il est préférable d’éviter les rassemblements pendant un moment pour protéger la santé des cavaliers et de leur monture.

Ainsi, les trois épreuves de dressage et de saut d’obstacles prévues pendant le mois de mars au Pôle Européen du cheval, sont annulées.

 

Un variant méconnu du virus habituel

L’inquiétude des cavaliers grandit de jour en jour en apprenant la forme de rhinopneumonie équine en circulation. En effet, il s’agit d’un variant méconnu avec des symptômes neurologiques : les chevaux ne tiennent plus debout. Il est donc compliqué de les déplacer pour les soigner et les urgences vétérinaires saturent. Un énorme cluster s’est formé à Valence, avec 150 chevaux toujours isolés (même nos équidés préférés connaissent le confinement). Malheureusement, le virus se propage très rapidement entre les animaux et la FFE pousse les propriétaires à confiner leurs chevaux. Les propriétaires de centres équestres s’inquiètent des conséquences de cette nouvelle crise car dix chevaux sont déjà morts de la maladie en Espagne (chiffre à la date du 25 mars 2021, mais malheureusement en constante évolution).

 

la rhinopneumonie équine

Quels sont les symptômes de la rhinopneumonie équine ?

La rhinopneumonie équine est un virus des voies respiratoires qui ne contamine que les équidés et ne se transmet pas à l’homme. Cette maladie s’attrape par inhalation ou contact avec des sécrétions infectées. Nous pouvons donc la transmettre au toucher ou par des équipements que nous utilisons.

Afin d’éviter un cas, il est important de vérifier si votre cheval a de la fièvre : au-dessus de 38,5° il faut veiller à surveiller son animal, mais à partir de 39°, mieux vaut aller chez son vétérinaire directement. Peuvent également apparaître des symptômes respiratoires tels de la toux. Des problèmes neurologiques peuvent se développer et entraîner des légères incoordinations de l’arrière-train à des paralysies.

 

Assurer les frais vétérinaires en cas de maladie

Pour prévenir la maladie, il existe un vaccin, qui certes, n’offre pas une garantie totale mais aide les chevaux à développer une bonne résistance au virus. Nous le savons tous, les frais vétérinaires pour nos amis les équidés ne sont pas donnés, une assurance peut donc vous être très utile en temps de pandémie pour vous permettre de dormir sur les deux oreilles. Les frais vétérinaires sont assurés par Équidassur à condition que le cheval soit vacciné. Si malheureusement, le virus entraîne un décès, la garantie est valable même sur un cheval non vacciné.

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

 

 

 

 

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03