Un bon pansage du cheval : explications et Astuces

pansage du cheval

Étape cruciale durant la prise de soin du cheval, le pansage doit être fait dans les règles pour optimiser son effet, nettoyer le cheval efficacement et créer une relation de confiance avec son cavalier. Découvrez l’importance du pansage et comme bien panser son cheval ici.

pansage du cheval

 

Qu’est-ce que le pansage et pourquoi faut-il panser son cheval ?

Le pansage du cheval consiste principalement à le nettoyer après une session d’exercice avec lui. Mais il a également d’autres atouts, comme celui de masser le cheval, détendre ses muscles et vivifier sa circulation sanguine. C’est aussi le moment privilégié pour observer des blessures ou anomalies potentielles. Avant tout, le pansage reste le meilleur moyen d’apprendre à connaître son cheval, et de créer une belle relation de confiance et de complicité entre le cavalier et sa monture. Le plaisir doit donc être de mise, tant pour vous que pour lui !

 

Le matériel pour panser son cheval

En priorité, vous aurez besoin des outils suivants pour bien panser votre cheval :

  • Une étrille
  • Un bouchon, également appelé brosse dure
  • Une brosse douce
  • Une brosse à crin
  • Un cure-pied
  • Une éponge douce

En option, vous pouvez rajouter des démêlants, pinceaux et pots de graisse ou élastiques, à votre convenance pour apprêter votre cheval comme il se doit !

pansage du cheval

 

Comment bien panser son cheval ?

Selon votre fréquence de pansage et votre habitude de l’exercice, panser votre cheval devrait vous prendre entre 20 et 30 minutes. À chaque fois, nous vous conseillons de passer par les étapes suivantes :

Étriller votre cheval

À l’aide de l’étrille et en effectuant des mouvements circulaires sur les parties charnues (uniquement) du cheval, vous enlevez la plus grosse couche de terre, poussière et poils sur lui.

Brosser son cheval avec le bouchon

À l’aide de cette brosse aux poils durs, vous pouvez enlever le surplus de poussière, paille et terre, déjà bien dégagées avec l’étrille, en effectuant des mouvements secs et droits dans le sens du poil.

Passer la brosse douce

Dernière étape concernant la robe du cheval, la brosse douce vous permet de lustrer la robe de votre monture en douceur. Du fait de la douceur de cette brosse, vous pouvez vous permettre de la passer également sur des parties plus sensibles ou osseuses, comme les pattes, la tête et sur l’encolure.

 Utiliser la brosse à crin

L’heure est venue de peigner le toupet, la crinière et la queue de votre cheval. Allez-y doucement, en commençant par le bas, puis en remontant progressivement vers le haut de la crinière. N’hésitez pas à utiliser un spray démêlant si cela vous aide !

Cureter les pieds avec le cure-pied

Cette étape est primordiale, et doit être effectuée avant et après chaque entraînement ou session avec votre cheval. Grâce au cure-pied, vous pourrez retirer le surplus de terre, de cailloux et de paille accrochés sous les sabots. C’est aussi un bon moyen de vérifier régulièrement la ferrure de votre cheval.

Peaufiner avec l’éponge douce

En utilisant de l’eau clair et une éponge douce, vous pourrez nettoyer les parties les plus sensibles de votre cheval : sa tête, ses oreilles, ses naseaux ou bien encore près des yeux. 

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr! Retrouvez-nous également sur notre page Facebooket Instagram !

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03