chaleurs des juments inconvenients

Les chaleurs des juments et leurs inconvénients : que faire ?

Comme beaucoup d’espèces de mammifères, la jument a ses chaleurs. Cette période est souvent redoutée par les propriétaires car l’humeur de l’animal et son comportement sont changeants. En effet, les chaleurs entraînent des douleurs chez certaines juments, ce qui en résulte des réactions anormales.

Alors comment se passent les chaleurs des juments ?

Et comment faire face à leurs inconvénients ?

jument

 


Quand et comment se passent les chaleurs des juments ?

Tout d’abord, contrairement aux femmes, les juments ont un cycle de reproduction saisonnier. Cela signifie que l’activité ovarienne de l’animal n’est pas mensuelle mais elle fonctionne par période, dite « période de reproduction ».

En général, cette saison se situe entre mars / avril et octobre, pendant la saison estivale. Le cycle ovarien de la jument se met ensuite au repos pendant l’automne et l’hiver, une sorte d’hibernation en fin de compte.

Attention cependant : pendant cette période, cela ne signifie pas que la jument est prête à être saillie tout le temps ! En effet, il y a des phases pendant le cycle ovarien (qui dure 21 jours approximativement), certaines favorisant l’accouplement et d’autres le rejetant. Cela sera donc à vous de vérifier où en est votre jument, mais ce sera l’objet d’un autre article plus tard sur notre blog.

 


Les problèmes qu’entraînent les chaleurs des juments

Les chaleurs des juments durent en moyenne entre 2 et 15 jours. Des signes peuvent apparaître vous mettant la puce à l’oreille, comme la queue levée, le clignement de la vulve, la présentation de son postérieur aux étalons, votre jument se rue, tape ou encore elle a des jets d’urine. À noter que la sensibilité est augmentée lorsque vous toucherez votre jument pendant ses chaleurs.

Les chaleurs peuvent être douloureuses pour votre petite protégée. Elle peut être alors irritable, très sensible sur certaines parties de son corps (au niveau du bas du dos par exemple), stressée, raide, moins performante ou encore agressive. Certaines juments peuvent même refuser de vous approcher ou de travailler avec vous. Des coliques peuvent aussi survenir pendant cette période.

Si tel est le cas, nous vous conseillons de prendre en compte ces symptômes et de consulter un vétérinaire, qui saura soulager et aider votre jument.

chaleurs des juments


Comment gérer les douleurs liées aux chaleurs des juments ?

En complément de ce que le vétérinaire pourra donner à votre jument, voici quelques plantes qui peuvent soulager votre animal : la mélisse qui apaise, le houblon qui joue sur la mauvaise humeur, la grande airelle rouge qui permet de diminuer les spasmes dans le ventre ou encore la marjolaine, qui a les mêmes vertus que la plante précédente. Bien évidemment, pensez à demander conseil à un expert, à un vétérinaire, avant de donner quoique ce soit à votre cheval.

Enfin, à noter aussi qu’il existe aussi des compléments alimentaires pour soulager les douleurs et atténuer les changements d’humeur liés aux chaleurs. Ils sont d’ailleurs souvent reconnus pour leur efficacité.

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous sur notre compte Instagram.

3 juin 2020

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03