La médecine alternative équine

La médecine alternative équine

La médecine alternative équine

 

Plusieurs propriétaires ont aujourd’hui recours à la médecine alternative équine (également appelée médecine douce) pour ajouter un complément bénéfique à la médecine traditionnelle. Elle permet de prévenir certaine pathologies, inconforts du cheval, sont très utiles pour la santé et le bien-être de celui-ci. Bien sûr, il est important de rappeler que la médecine douce, en cas de gros symptômes, ne remplacera pas la visite chez le vétérinaire.

Nous vous présentons dans cet article les différentes branches de la médecine alternative équine.

 

L’Ostéopathie comme médecine alternative équine

Cette pratique a pour but de rétablir l’équilibre du corps de l’équidé. Elle était autrefois réservée uniquement pour les chevaux de course ayant une utilisation extrêmement sportive de leur corps, mais est désormais accessible à tous les équidés. Cette médecine alternative est utilisée comme prévention. Entre une à deux fois par an, l’ostéopathie permet de s’assurer que le cheval n’a pas de contractures pouvant entraîner un dérangement plus grave. L’ostéopathie peut éviter que le cheval soit sur la défensive lors du sellage en cas de problème de dos, ainsi que des problèmes de mauvais engagement de ses membres.

 

La balnéothérapie pour les chevaux

Comme nous, les chevaux peuvent aller au spa ! En effet, une bonne cure de balnéothérapie aura l’effet d’une remise en forme sur votre cheval et sa santé n’en sera que meilleure. Elle leur permet de bien respirer et est également bénéfique pour les articulations. Comme les hommes avec la natation, la balnéothérapie équine est sous forme de couloirs de nage (leur piscine olympique). Cette thérapie peut permettre de soigner le cheval et de le remettre en forme après une longue période d’inactivité. La nage permet de détendre et d’améliorer la musculature.

 

La thalassothérapie

La thalassothérapie est différente mais agit galement sur le bien-être de l’animal grâce à l’eau. En effet, elle se fait en bord de mer afin de drainer les tendons en marchant dans les vagues. De plus, l’air iodé fait toujours du bien au moral !

 

La phytothérapie équine

La phytothérapie fait également partie des médecines douces. Elle est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il s’agit d’utiliser les plantes/végétaux pour guérir ou prévenir certaines maladies. En effet, la nature a de nombreuses vertus pour la santé des hommes et des animaux. Ainsi, la phytothérapie consiste à consommer sous différentes formes les végétaux pouvant aider à faire disparaitre certains symptômes.

Par exemple, lors de problèmes de respiration, lors d’une allergie, le cheval pourra inhaler des vapeurs pour faire disparaître certaines pathologies chroniques.

Attention, ne jamais ramasser des plantes inconnues ou se lancer dans la phytothérapie sans expérience, cela peut être toxique !

 

La médecine alternative équine

 

L’acupuncture

Comme pour les humains, l’acupuncture peut être pratiquée sur nos équidés. Venant de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture équine permet de rétablir les énergies circulatoires à travers le corps et l’organisme du cheval. La stimulation de certains points grâce aux aiguilles va permettre une relaxation totale et un ciblage précis. Elle peut être pratiquée avec des aiguilles mais connaît également une alternative aujourd’hui avec l’utilisation de la chaleur.

 

Les huiles essentielles pour son cheval

Elles ne sont pas considérées comme une médecine douce, mais permettent néanmoins d’éviter de nombreux désagréments à nos amis équidés. Les huiles essentielles sont issues de plantes sont appliquées pour les massages (qui en plus permettent de tisser un lien fort avec son cheval). On peut y avoir recours pour des petites pathologies, cependant même si elles sont souvent inoffensives, certaines d’entre elles peuvent être à éviter pour les juments pleines.

 

Une médecine alternative équine originale : le shiatsu

Également issue de la médecine traditionnelle chinoise, comme l’acupuncture, le shiatsu peut également être considéré comme étant une méthode de médecine alternative équine. Le shiatsu est un type de massage, regorgeant de nombreuses vertus et qualités. Il se base sur les méridiens du corps (comme chez l’humain). En médecine chinoise, les méridiens sont des canaux interconnectés, par lesquelles circulent l’énergie vitale du corps.  En clair, cette méthode peut aider à harmoniser le physique et le mental de son cheval, afin qu’il se sente mieux. Un esprit sain dans un corps sain !

 

Le physiothérapeute pour les chevaux

Comme toutes les médecines alternatives présentées précédemment, le physiothérapeute à un équivalent humain qui est le kiné ! En effet, les séances de physiothérapie équine sont très utile pour une rééducation ou une réhabilitation physique. Lorsqu’un cheval a subi un traumatisme ou de lourdes opérations, le kiné équin aide à retrouver un animal en bonne santé. Elle peut également être utilisée pour la récupération physique des chevaux de sport.

Plusieurs outils sont utilisés pour la pratique de la physiothérapie tels que l’électrostimulation ou la cryothérapie.

Ainsi, la pratique de la médecine alternative/médecine douce peut être très efficace sur le mental et le physique des chevaux. Cependant pour de lourds symptômes, elle ne permet pas d’éviter le diagnostic d’un véritable vétérinaire. Il faut faire attention à faire confiance aux bonnes personnes qui ne promettent pas de miracles quant à la guérison de nos équidés.

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03