L’entretien du pied du cheval en hiver

Entretien du pied en hiver

Entretien du pied en hiver

 

Le pied du cheval en hiver est particulièrement important pour son bien-être. C’est en hiver que cette partie du corps est mise à rude épreuve. Il faut prendre soin de ses sabots pour assurer la bonne santé de notre compagnon. Le cheval, contrairement à d’autres espèces, ne peut pas vivre sans un bon appui sur ses membres. Un célèbre dicton dit donc « pas de pied, pas de cheval ! » Plusieurs soins sont à ajouter à votre routine pour garder des sabots en bonne santé.

 

De quoi est composé le pied du cheval ?

Les sabots supportent l’ensemble du poids d’un cheval mais ils sont néanmoins exposés à de nombreux problèmes et agressions extérieures. Un sabot est composé d’une corne. Celle-ci marche comme les ongles, c’est-à-dire qu’elle pousse continuellement. Beaucoup de photos de chevaux « abandonnés » ou mal traités existent. On peut remarquer qu’ils ont toujours les sabots très longs et ont des difficultés pour marcher. La fourchette est la partie molle située sous le sabot et peut faire souffrir le cheval si elle pourrit, se décolle ou est infectée. L’hiver la corne est beaucoup plus fragile mais il faut quand même y faire attention tout au long de l’année.

 

Pourquoi surtout en hiver ?

L’humidité est un des ennemis du pied du cheval car elle va rendre la corne plus molle et va donc la faire pourrir. Les chevaux qui passent la plupart de leur temps dans un paddock seront beaucoup plus touchés. En effet, lorsque les chevaux font leurs besoins, le mélange est acide et attaque la cornée agressivement. L’humidité augmente le risque de gale de boue également, qui forme des crevasses au paturon.

 

Prendre soin du pied du cheval en hiver

De nombreuses habitudes sont à intégrer pour la bonne santé de son compagnon. Tout d’abord, le curage. Un bon curage tous les jours est indispensable pour vérifier la santé du sabot, de la fourchette, la sole et voir si le fer est toujours en place… Il est également primordial de sécher les membres du cheval après la douche pour éviter l’humidité, la pourriture et les maladies.

Généralement, en hiver, tous les cavaliers ont du goudron dans leur sac ! Il s’applique au pinceau (un peu comme du vernis) sur un sabot bien nettoyé et sur l’ensemble de celui-ci, extérieur et intérieur, sans oublier les glomes. Il existe également de nombreux produits pour les pieds abîmés tels que l’huile de cade ou la liqueur de Villate.

Le cheval peut également connaitre un problème dû à un sol trop sec (chevaux plutôt au box en hiver). Dans ce cas-là, le pied manque d’humidité pour rester souple. Pour cela il faudra utiliser de l‘huile de laurier qui est hydratant.

Il faut donc être vigilant surtout en hiver, à l’environnement du cheval, qui doit être sain et toujours propre.

À lire aussi : l’entretien du pied du cheval, le guide pratique

 

Le médecin du pied du cheval : le maréchal ferrant

Comme dit précédemment, un cheval n’étant pas suivi par un maréchal ou sans les soins adaptés, aura un sabot trop long. Cela peut engendrer de nombreux problèmes qui font souffrir le cheval. Les avis concernant la ferrure sont divisés. Que l’on soit pour ou contre les fers, il est impératif que le cheval soit suivi régulièrement par un professionnel. Un cheval ferré devra les changer toutes les 6 à 8 semaines afin de limer la corne et changer les clous.

 

Entretien du pied en hiver

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03