Le passage des galops d’équitation

le passage du galop

le passage du galop

Quel est le principe du passage de galop ?

Comme dans tous les domaines, l’équitation requiert également des diplômes. Ils servent à évaluer le niveau de compétence du cavalier. Ils sont délivrés par la FFE (Fédération Française d’Équitation). Ils peuvent être également spécifiques (pleine nature, voltige, western…)

Ils se divisent en deux parties : la pratique et la théorie. Dans la pratique on retrouve le saut d’obstacle, le cross et le dressage ainsi que les différents soins à apporter à l’équidé. 

Il existe également des galops pour la compétition. Le passage de galop est effectué par le moniteur dans le club équestre. 

À lire aussi sur notre blog : les examens FFE pour les cavaliers

 

Galop 1

C’est la première étape des galops, il n’est pas bien compliqué et constitue la base du savoir.

Concernant le galop 1 pour la pratique, il faut savoir panser son cheval, se déplacer au pas, au trop et un petit peu au galop ainsi que diriger le cheval. Quant à la pratique, il faut connaitre les robes des chevaux et le nom de ses parties extérieures. 

 

Galop 2

Pour ce galop 2, il faut savoir mettre une selle et un filet et maitriser parfaitement les trois allures. Quant à la théorie, le cavalier doit reconnaitre les parties de l’équipement, la particularité des robes ainsi que les types de marque blanche : listes et balzanes. Les parties à connaître deviennent plus précises et techniques que le galop 1. 

Galop 3

C’est à partir de ce galop que le saut d’obstacle est abordé ainsi que la notion des soins élémentaires comme l’entretien de la litière. La théorie consiste à savoir reconnaître les parties de la tête et des pieds.

Galop 4 

C’est à partir de ce galop que les choses se corsent. En effet, pour le galop 4, le cavalier devra connaitre les règles de sécurité et l’alimentation. À cheval, le saut ne sera plus isolé et sur des terrains plus variés. Les soins quotidiens doivent être parfaitement effectués. 

 

Galop 5 

Le galop 5 est plus compliqué à passer car il y a une reprise de dressage à dérouler. La théorie concerne le squelette du cheval ainsi que ses muscles et les termes à retenir sont plus compliqués et nombreux. 

 

Galop 6 

Le galop 6 est le dernier avant d’accéder à celui qui permet d’accéder à la compétition en tant qu’amateur ou professionnel. Il faut connaitre toutes les allures naturelles, artificielles, défectueuses, les types de boiteries…Pour le passage du galop 6 il faut avoir une bonne maitrise du dressage, du cross et du travail à pied. La théorie concerne toutes les parties internes et externes du cheval, l’anatomie et le rôle du pied ainsi que les principaux tendons. 

 

Galop 7 

Enfin, nous atteignons le saint Graal, le galop 7. Le passage du galop 7 requiert la maîtrise parfaite d’une reprise en dressage, du parcours de CSO et la pratique de tous les bons soins pour les chevaux. Pour la théorie, il faut connaître : les aplombs, l’hygiène et la santé du cheval, la rectitude, les enrênements, le rôle et l’effet de la bride.

 

La préparation des galops 

Il existe beaucoup d’outils mis à disposition pour la préparation des galops : les quizz en ligne, les livres, les articles spécialisés. Concernant la pratique, il faut s’entrainer un maximum et savoir gérer son stress le jour de l’examen car le cheval le ressentira !

 

le passage du galop

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr! Retrouvez-nous également sur notre page Facebooket Instagram !

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03