peur des chevaux

Comment ne pas avoir peur des chevaux et ne pas les effrayer ?

Le cheval est un animal particulièrement sensible et craintif. C’est par essence un herbivore prédaté, qui avait autrefois pour habitude d’être chassé. Tout mouvement brusque, agression verbale ou physique le terrifie. De par leur sensibilité, les chevaux perçoivent aussi la peur des autres mammifères qui les entourent. Ainsi, si vous êtes apeuré.e en approchant un cheval, celui-ci le sentira et pourrait s’inquiéter aussi.

Si vous avez peur, le cheval aura peur aussi, alors, que faire ?

 


La peur du cavalier : comment s’en défaire ?

Qu’elle soit consciente ou inconsciente, la peur est une source de blocage. Elle empêche le cavalier de profiter pleinement de sa passion.

Les peurs les plus courantes sont la peur de perdre le contrôle de sa monture et la peur de tomber. Parfois, la peur est en lien avec une activité spécifique (trotter ou galoper, sauter, aller en balade) ou un cheval en particulier.

Le danger de la peur, c’est que la peur peut envahir le cavalier et lui faire perdre ses moyens. De plus, il transmet sa peur à sa monture, ce qui peut amplifier la situation et le danger.

 

L’importance de comprendre et d’accepter sa peur

Quelle que soit l’origine de la peur, il est important de l’identifier et de l’accepter afin de pouvoir s’en libérer. Ensuite, il est important d’analyser objectivement les situations où vous avez eu peur.

Avoir une vue objective des circonstances dans lesquelles vous avez ressenti de la peur vous permet d’apprendre de vos erreurs et de ne pas continuer à les reproduire. À terme, cela permet de trouver des solutions pour vous aider à dépasser vos peurs.

La peur est une émotion, et il est tout à fait possible de la maîtriser.

peur du cheval

Comment faire pour dépasser sa peur à cheval ?

La posture : travaillez sur vous-même et sur vos émotions. Respirez profondément et ne bloquez pas votre respiration. Relaxez-vous et adoptez une posture décontractée.

Le monologue intérieur : concentrez-vous sur votre objectif et pas sur ce qui risque d’arriver. Dites-vous que le cheval est votre ami, et que si vous restez calme, il ne peut rien vous arriver.

Lorsque l’on souhaite dépasser sa peur à cheval, il est essentiel de faire les choses progressivement. Décomposez les difficultés en petits sous-objectifs. Procéder de cette façon vous permettra d’aller un peu plus loin à chaque séance et d’obtenir de petites « victoires » qui vous aideront à reprendre confiance. Par exemple, si vous avez peur des allures vives, allez de plus en plus vite, mais très progressivement.

Si vous n’arrivez pas à vaincre votre peur, ne restez pas seul face à elle. Faites-vous accompagner par un professionnel. Si votre enseignant n’est pas compréhensif, changez d’enseignant !

Et si ça ne marche pas ? Vous pouvez faire appel à un psychologue ou à un autre professionnel de la thérapie.

 

Mon cheval a peur, comment l’aider ?

Tout d’abord, éclaircissons un point : un cheval ne sait pas faire semblant d’avoir peur. Comme tous les animaux, ils vivent dans le moment présent et ne font que réagir à ce qui les entoure.

Certains chevaux prendront peur plus facilement que d’autres selon leur tempérament, leur passé et leur humeur.

 

Faut-il punir un cheval qui a peur ?

Les chevaux ont souvent peur de ce qu’ils ne connaissent pas et gardent longtemps la mémoire d’une mauvaise expérience. Comme ce sont des animaux à l’instinct de fuite exacerbé, la punition n’entraînerait qu’une surcharge émotionnelle.

La punition est la pire des réactions face à la peur.

 

Que faire face à un cheval qui a peur ?

La méthode la plus efficace face à la peur pour la majorité des chevaux : l’indifférence.

Comment faire ? Ignorez la peur de votre cheval, resterez le plus décontracté et impassible possible. Une fois le cheval calmé, revenez à ce que vous étiez précisément en train de faire le plus rapidement possible.

Soyez calme et indulgent, c’est la meilleure méthode. En restant parfaitement calme, votre cheval prendra confiance en vous parce que votre attitude sera rassurante.

 

Avec les chevaux, les meilleures armes sont la patience, la persévérance et le calme.

 

Pour que les situations nouvelles et inconnues deviennent moins effrayantes, confrontez-y votre cheval régulièrement, mais doucement. La présence du cavalier et la confiance que le cheval lui accorde ont une importance déterminante. Un cheval qui a confiance en son cavalier se fiera à lui et calquera son comportement sur le sien.


Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

28 septembre 2020

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03