acheter un cheval comment faire

La visite d’achat de votre cheval : que faut-il savoir ?

Vous rêvez d’acquérir votre propre cheval, mais vous n’êtes pas tout à fait sûr.e de faire le bon choix ? La visite d’achat d’un cheval par un vétérinaire équin est essentielle. Elle a lieu juste avant la signature d’achat définitive et évite bien des déceptions. Elle vous protège notamment contre les vices rédhibitoires (maladie, problème physiologique…).

Voici quelques conseils sur la visite d’achat vétérinaire qui vous permettront de franchir le cap sereinement !

 

Qu’est-ce que la visite d’achat et de quoi vous préserve-t-elle ?

 

Avant la visite d’achat :

Avant la visite d’achat d’un cheval

Vous avez trouvé la monture qui vous correspond, et vous avez pris le temps de l’essayer ? C’est parfait ! Maintenant, le vendeur doit vous présenter tous les papiers de votre nouveau compagnon, à savoir :

  • Le livret signalétique (ou document d’accompagnement du cheval) avec ses origines, son signalement et l’attestation concernant la mise à jour des vaccins ;
  • La carte de propriété ou carte d’immatriculation à jour des endos.

Le cheval peut aussi avoir un livret spécifiant qu’il est « plein papier » ou un livret où il est déclaré ONC (origines non constatées).

 

Déroulement de la visite d’achat de votre cheval :

La visite d’achat permet de déceler d’éventuels vices rédhibitoires ou pathologiques qui ne vous permettraient pas d’utiliser votre cheval comme prévu. Faites toujours appel à votre vétérinaire plutôt qu’à celui du vendeur et soyez présent le jour de l’examen.

Cet examen représente un certain coût (environ 350 € ou plus si examens complémentaires). Généralement, un accord est passé avec le vendeur :

  • Si la visite est positive, vous prenez en charge le coût de la consultation ;
  • Si la visite est négative, le vendeur prend en charge la facture ;
  • Vous et le vendeur partagez les frais.

Une fois ces formalités établies, le vétérinaire examine minutieusement le cheval. Il procède à un examen général clinique et à une visite orthopédique. Ensuite, il donne ses conclusions et son avis sur l’état général de santé du cheval. Il ne vous reste plus qu’à conclure ou non l’achat du cheval en toute connaissance de cause.

Pendant l’examen général clinique, le vétérinaire examine les principaux organes (cœur, poumons, yeux, dents, dos et l’absence de plaies et de lésions).

L’examen orthopédique est d’abord réalisé à l’arrêt, puis en mouvement. Il sert à vérifier les aplombs et à rechercher des tares, des déformations ou des gonflements. Le vétérinaire fait aussi travailler le cheval aux 3 allures en ligne droite, sur des cercles, sur un sol mou et/ou dur, pour repérer d’éventuelles boiteries.

visite d'achat cheval

Quels sont les vices rédhibitoires

Les vices rédhibitoires, aussi appelés vices cachés, permettent d’annuler une vente. Ils sont au nombre de 7 :

  • L’immobilité ;
  • Les tics proprement dits avec ou sans usure des dents ;
  • L’emphysème pulmonaire ;
  • Les boiteries intermittentes anciennes ;
  • L’uvéite isolée (inflammation de l’uvée, partie intermédiaire pigmentaire de l’œil) ;
  • Le cornage chronique (bruit des chevaux poussifs lorsqu’ils sont en mouvement) ;
  • L’anémie infectieuse.

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

4 août 2020

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03