transporter-son-cheval-2

Comment transporter son cheval ?

Même si ce n’est pas la partie la plus simple, il peut arriver que vous ayez besoin de transporter votre cheval pour vous rendre à un rendez-vous de vétérinaire, pour un concours, une urgence, ou même pour un simple déménagement. Et dans ce cas, vous allez devoir anticiper le type de transport le plus adapté à vos besoins, ainsi que tous les éléments pour s’assurer un voyage confortable pour votre compagnon équidé.

Alors, comment transporter son cheval dans les bonnes conditions ?

Les différents moyens de transport pour son cheval

Il existe deux moyens de transport principaux pour les chevaux : le van tracté et le petit camion, ou véhicule léger (VL). Les deux ont leurs propres avantages et inconvénients.

Le van tracté a l’énorme avantage d’être beaucoup moins onéreux qu’un camion à l’achat (à partir de 5 000 € pour un van 1 place), ou même à la location. Il est, en effet, plus facile de rajouter cette partie derrière son véhicule, bien qu’il faille tout de même un véhicule assez puissant, type 4×4, pour tracter le tout. Dans les grands vans, vous aurez même la possibilité de faire monter plusieurs chevaux, entre 1 et 4 la plupart du temps, s’ils voyagent en oblique. Le gros inconvénient, c’est que ce mode de transport est encombrant, pouvant aller jusqu’à 9 mètres de long entre le véhicule et le van, et requiert donc un permis E. Il vous faudra donc passer ce permis pour déplacer vos chevaux de cette manière. Les manœuvres sont également un peu plus techniques qu’avec un camion léger.

Le petit camion est une solution clairement plus confortable, puisqu’elle permet de transporter votre cheval et le conducteur dans un même véhicule. L’ensemble est beaucoup plus stable, plus sécuritaire et confortable pour tout le monde. Le véhicule ne mesure pas plus de 5 à 6 mètres de long, et votre permis B suffira pour le conduire, entraînant moins de démarches. En revanche, ce mode de transport est beaucoup plus coûteux à l’achat, variant de 10 000 à 60 0000 € le camion.


À quoi penser avant de transporter son cheval ?

La première étape avant d’anticiper le transport de votre compagnon, sera de le former à embarquer dans un transport. Découvrez notre guide sur Comment embarquer son cheval dans un van ici.

Pensez à protéger votre cheval au maximum en amont, notamment grâce au renfort de protections de transport, protège-queues et protège-nuques. Une fois le cheval embarqué, pensez à bien l’attacher, tout en gardant du mou pour le laisser mobile au niveau de l’encolure.

Vérifiez toujours la sécurité du van en amont, le gonflage des pneus, la ventilation de l’habitacle, etc. Et prenez avec vous une trousse à pharmacie et un couteau, pour couper les longes en cas d’urgence ou d’accident.

transporter-son-cheval-1Comment transporter son cheval dans les bonnes conditions ?

Une fois sur la route, pensez à adopter une conduite douce et rassurante. Anticipez les ronds-points et les freinages au maximum pour éviter les à-coups. Pensez que votre ami à quatre pattes voyage debout, et que chaque freinage peut être source de chute et de blessure. Privilégiez la conduite sur autoroute au maximum.

Pensez à vous arrêter en moyenne toutes les 4 h, pour bien hydrater votre cheval et vérifier s’il a toujours du foin propre à disposition. Favorisez du foin un peu humide, pour éviter la poussière et les irritations durant la conduite. Enfin, une fois arrivé, pensez à bien dégourdir les jambes de votre animal en lui offrant une petite marche, ainsi que du repos. Un trajet de plusieurs heures peut faire perdre du poids à certains chevaux, alors reprenez l’activité en douceur.

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr !

Retrouvez-nous aussi sur notre page Facebook !

29 février 2020

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03