L’équithérapie : le cheval comme soutien

l’équithérapie

L’équithérapie est une méthode utilisée en complément de la médecine traditionnelle. Qu’il s’agisse de personnes présentant des troubles psychologiques ou physiques, cette technique aide à améliorer la qualité de vie de nombreux malades.

l’équithérapie

Cette approche revient à faire intervenir l’animal auprès des individus en difficulté. Elle apporte des bienfaits à des personnes âgées, en situation de handicap ou en détresse sociale. Le cheval vient donc au secours de beaucoup de gens.

L’équithérapie a un effet très positif sur le développement cognitif (capacités du cerveau qui permettent de communiquer, de percevoir l’environnement, de se concentrer, de se souvenir d’un événement et d’accumuler des connaissances).

La médication équine est une technique abordée aujourd’hui par de nombreux hôpitaux français. Cette pratique est excellente pour le corps et l’esprit des individus malades : le cheval est un des acteurs principaux de leur rétablissement et travaille en association avec le personnel soignant. Il fait alors partie du corps médical et assure la bonne santé physique et mentale des personnes qu’il côtoie.

 

L’histoire de l’équithérapie

L’équithérapie existe depuis des millénaires : son histoire débute en Grèce Antique pour guérir de nombreuses pathologies. La méthode connue actuellement (associer l’animal au personnel soignant directement) se développe depuis les années 1900 aux États-Unis. C’est uniquement en 1969 que les premiers centres spécialisés dans l’équithérapie voient le jour. Désormais, de nombreux établissements proposent cette médecine douce.

 

Les avantages de la thérapie équine

Cette technique s’adapte aux adultes et aux enfants et stimule également les petits en bas âge. Les animaux ont de nombreux bienfaits sur les hommes. En effet, physiologiquement parlant, le cheval transmet de la chaleur aidant les muscles à se relaxer. Des pulsions rythmiques sont envoyées à la ceinture pelvienne et aux jambes, apportant de l’aide à la coordination des membres. La sensation provoquée lors de monte à cheval émet un mouvement moteur qui rassure les cavaliers souffrants.

Ce traitement animalier aide également à diminuer les troubles tels que le stress, la dépression, l’addiction et les problèmes obsessionnels.

 

Le cheval au sein des maisons de retraite : l’exemple de Peyo

De nos jours, il n’est pas rare de voir un cheval au chevet des résidents d’EPHAD. En effet, c’est un allié précieux pour accompagner la solitude des personnes âgées. De réelles relations se créent entre l’animal et les habitants de la maison de retraite. C’est le cas de Peyo, étalon champion de dressage qui fait souvent le tour de ces établissements afin de se laisser caresser tendrement. Il fait preuve d’une douceur et d’une empathie incroyables : il ne s’approche jamais des perfusions et fait attention à être calme peu importe la situation.

Peyo est un étalon de 15 ans basé à Dijon. Il mène la visite entre 20 à 30 minutes dans les chambres des personnes âgées. Une certaine alchimie se passe lorsqu’il est dans la maison de retraite. Parfois, un souvenir revient grâce à la présence de l’animal. En effet, un ancien service militaire, une visite à la ferme ou même un moment de leur enfance leur remonte uniquement avec la simple vue de Peyo. Un grand silence est souvent observé quand l’équidé est entre les murs des EPHAD et les cris disparaissent d’un coup.

Peyo possède des qualités incroyables qu’il partage dans les maisons de retraite. Cependant, son histoire n’était pas destinée à aider les personnes en difficultés. En effet, son propriétaire, Hassen Bouchakour raconte avoir acquis l’équidé quand il était encore un jeune poulain.

Peyo veut dire “serpillière” en patois car l’animal n’était pas apprécié par les autres chevaux durant son enfance et il revenait souvent avec des blessures. Selon les dires d’Hassen : « Au début les choses n’ont pas été simples, il ne se passait rien avec Peyo. Tout ce que je lui demandais m’était refusé. Et puis, lorsque je ne lui ai plus rien demandé, alors il m’a tout donné ! Avec Peyo, on a développé une véritable complicité, une confiance totale l’un envers l’autre. C’est un cheval très vigoureux, nerveux. On travaille ensemble et le plaisir est notre seul guide ».

Mais alors comment font Peyo et tous les chevaux utilisés au sein des centres hospitaliers pour avoir de tels impacts ? Pour le moment, personne ne le sait. Mais chacune des visites semble avoir des effets miraculeux pour tous les patients concernés.

Certains animaux sont dotés d’une compassion naturelle et permettent d’apporter une forme de sérénité. Bien évidemment, ils ne guérissent pas les maladies, mais ils apaisent les personnes, ce qui permet de réduire considérablement de nombreuses douleurs.

Ainsi, nos amis les bêtes peuvent être d’une immense utilité pour les personnes ayant des difficultés psychologiques et physiques grâce à un sixième sens qui leur permet d’être apaisant et de bonne compagnie !

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

 

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03