Le choix des étriers en équitation : conseils et astuces

étriers

Bien choisir ses étriers en équitation est une étape importante lors de l’achat du matériel. Aujourd’hui, de nombreux modèles existent en fonction des goûts, de la discipline et de la morphologie du cavalier.

 

Les étriers permettent de prendre appui symétriquement sur les deux pieds. Ils sont reliés à la selle par des étrivières réglables. La descente de jambe du cavalier repose également sur cette partie qui aide à la monte. Ainsi, ces accessoires sont conçus et déclinés selon de nombreuses variantes afin d’être bien adaptés pour le confort du cavalier et de sa monture.

L’histoire de l’étrier dans l’équitation

À l’origine, cet accessoire vient de Chine, plusieurs siècles après Jésus-Christ. Leur première fonction aide les cavaliers à se hisser sur la selle. Cependant, les peuples turco-mongols auraient mis en place les étriers d’aujourd’hui afin d’apporter du soutien aux jambes pour davantage de confort et de facilité bien avant Jésus-Christ, selon certains historiens. Désormais, les modèles sont conçus pour être de plus en plus légers.

La sécurité : principale qualité recherchée lors du choix des étriers

La sécurité de cet accessoire est également très importante : une multitude de modèles sont dessinés pour réduire les dommages causés lors d’une chute. Ainsi, le choix d’un bon matériel impact directement sur les performances. Celui-ci dépend essentiellement du niveau d’équitation du cavalier, du niveau de confort qu’il recherche et des pratiques à cheval.

Le choix des étriers en fonction de la discipline

 

Certains critères priment en fonction de la discipline équestre. En CSO (saut d’obstacles) et en cross, la qualité recherchée est l’amortissement afin de ne pas perdre l’équilibre lors de la réception des sauts.

En dressage, le plancher de l’étrier doit être muni d’un grip pour accentuer la stabilité, primordiale dans cette discipline : ils sont souvent en acier et relativement lourds.

La sécurité est néanmoins l’atout principal mis en avant par les marques, qui rivalisent de nouveautés sur ce thème. Par exemple, la tendance du moment est un étrier aimanté : sa caractéristique magnétique lui permet d’obtenir une confiance incomparable. En effet, rester coincé dans un étrier lors d’une chute peut entraîner de dangereux accidents et l’ouverture dont dispose de ce nouveau produit évite problème à 100 %.

 

En fonction de la régularité de la monte (occasionnelle ou régulière), le choix de la paire d’étriers est important. Pour le cavalier d’endurance, c’est un plancher large qui est à favoriser afin de soulager les jambes sur la durée.

 

Le choix des étriers selon la morphologie du cavalier

 

De nombreux cavaliers connaissent des problèmes d’articulation après de longues années de monte : à chaque problème, sa solution ! Il existe alors des étriers avec une inclinaison particulière réduisant la pression exercée par les étrivières sur les mollets. Les étriers à cheval sont dotés de branches articulées pour soulager les tensions dans les genoux et dans les hanches pour permettre de garder les talons baissés et le dos droit.

étriers

En conclusion, l’idéal avant de choisir ses étriers est de les tester tout en prenant en compte sa discipline équestre préférée et ses éventuels problèmes physiques.

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

 

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03