Les allures du cheval

allures du cheval

Deux catégories d’allures du cheval 

Il existe plusieurs sortes d’allures chez le cheval. Elles peuvent être naturelles ou artificielles (apprises par le biais du dressage). Les allures naturelles sont réalisées par instinct, le cheval les produit aussi bien à l’état sauvage qu’en étant dressé. Il s’agit du pas, du trop, du galop et du reculer. 

Les allures artificielles sont acquises pendant le dressage, plus ou moins complexes. Il en existe de nombreuses : elles visent à rendre l’allure du cheval plus harmonieuse et esthétique. 

 

allures du cheval

Les allures du cheval naturelles 

Comme dit précédemment, les allures naturelles sont celles pratiquées par instinct. C’est dans la nature du cheval de se déplacer ainsi. 

Il en existe 4 bien distinctes : 

 

Le pas 

Cette allure dite « marchée » est réalisée en quatre temps égaux séparés. Elle a en général une moyenne de 7km/h. Le cheval au pas a toujours au moins deux membres au sol.

 

Le trot

Le trot est une allure sautée en deux temps pouvant aller jusqu’à 14km/h. Le cheval va rythmer son allure symétriquement, en deux temps. Ses membres se posent par bipèdes diagonaux (antérieur gauche avec le postérieur droit). Pour le cavalier, cette allure peut se pratiquer en trot enlevé ou trot assis. Celui-ci est plus compliqué à réaliser car il faut accompagner le mouvement sauté de sa monture à l’aide du bassin. 

 

Le galop 

Comme le trot, le galop est une allure du cheval qui est sautée. Elle se fait en trois temps, et est suivie d’une phase de suspension : postérieur gauche, diagonale gauche, antérieur droit, suspension. Celle allure est, contrairement au trot, asymétrique et peut aller jusqu’à 27km/h. De plus, il y a le galop à main droite et à main gauche (pour un bon galop équilibré, l’antérieur qui est vers l’intérieur de la carrière doit être le plus avancé). 

Si vous êtes à main gauche, c’est-à-dire que l’intérieur de la carrière est à gauche, alors c’est l’antérieur gauche qui devra engager le galop. Inversement si vous êtes à main droite.

 

Le reculer

C’est une allure marchée, rétrograde. Elle est considérée comme étant une allure naturelle mais est assez inhabituelle pour les chevaux. Pour un bon reculer, le cheval doit être droit, les hanches un peu baissées et le posé de ses membres doit être bien distinct. 

 

Le tolt

Cette allure est considérée comme étant rare. Elle est rompue à quatre temps. Le tolt peut être aussi rapide que le galop et le cheval a toujours un pied au sol. Une race connue pour avoir cette allure naturellement est le petit cheval islandais. Cette allure du cheval est plus confortable que les autres car le centre de gravité bouge peu (contrairement au trot et au galop). Il semblerait que 60 % des chevaux avaient cette allure supplémentaire dans le passé et elle a disparu avec le temps.

Il faut également savoir que le cavalier a une influence importante sur l’allure du cheval, en dehors du dressage, sur les allures artificielles. En effet, le poids du cavalier peut provoquer des contractions et une modification des allures du cheval.  L’équilibre de la monture peut donc différer en fonction de la personne qui est dessus (plus ou moins expérimenté, taille, tact, etc.)

allures du cheval

Les allures du cheval artificielles

 

Le piaffer 

Cette allure du cheval est artificielle car elle consiste à faire du trot sur place, plus remonté, et plus majestueux. Le cheval donne l’impression de danser. On est sur un équilibre parfait de l’allure et une régulation très cadrée. Le piaffer exige beaucoup à la monture car elle doit être assez flexible pour effectuer ces pas. 

 

Le pas espagnol 

Le pas espagnol est une allure majestueuse et spectaculaire. Le cheval va étendre vers l’avant son antérieur en avançant petit à petit. La symétrie du geste, la stabilité et l’amplitude demandent beaucoup d’efforts. Le pas espagnol est un bon exercice de dressage pour nos équidés. C’est une gymnastique permettant de rendre le cheval plus mobile et plus élastique. Il sollicite l’attention du cheval et sa coordination motrice. 

 

La pirouette

Lors de cette figure de dressage, le cheval doit faire un tour entier sur lui-même autour de ses hanches. Elle peut se faire au pas ou au galop. Elle est en général pratiquée lors de grandes compétitions de dressage. En effet, le cheval doit avoir une bonne maîtrise de ses membres et connaître de nombreuses figures pour l’effectuer. 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03