Qu’est-ce que le Concours Complet d’Équitation (CCE) ?

Trois disciplines sont pratiquées lors du concours complet d’équitation : le dressage, le saut d’obstacles et le cross.

À l’origine, ce sport équestre est créé pour évaluer les capacités des chevaux destinés à l’armée car ils se doivent d’être polyvalents face à n’importe quelle épreuve.

À titre de comparaison, le concours complet est l’équivalent du triathlon et devient discipline olympique avec les Jeux de Stockholm de 1912. Aujourd’hui, le CCE fait partie des sept disciplines équestres mondiales agréées par la fédération équestre internationale (FEI).

 

Le déroulement d’un concours complet d’équitation(CCE)

Le concours complet d’équitation est composé de trois disciplines : le dressage, le cross et le saut d’obstacles, qui se déroulent sur une ou deux journées en fonction du niveau, ce qui demande une grande organisation.

De multiples qualités sont évaluées lors de ce concours, en effet, le dressage met en avant l’éducation et la discipline du cheval, alors que le cross et le CSO demandent beaucoup plus d’endurance et de force. Cette compétition est extrêmement physique et sportive pour le cheval et son cavalier car la polyvalence est primordiale.

 

La compétition commence toujours par le dressage, qui détermine une première notre, puis le cross et enfin le CSO. À la note de dressage s’ajoutent des points négatifs en fonction du résultat des deux autres disciplines, les pénalités augmentent la note de dressage alors que les sans-fautes baissent cette note : le but étant d’obtenir le score le plus bas.

 

Les disciplines du concours complet d’équitation

 

Le dressage

concours complet d’équitation

 

Cette première épreuve est la base de toutes les disciplines équestres, c’est pourquoi, la note de la compétition débute sur cette première représentation. L’équilibre, la souplesse, l’utilisation des aides et la locomotion sont évaluées lors de la reprise.

Plusieurs figures imposées s’enchaînent à différentes allures (entre 20 et 25 airs), celles-ci sont alors notées par les juges entre 0 et 10. Un mouvement parfaitement exécuté vaut 10 alors qu’un oubli ou un échec vaut 0. Ensuite, des notes d’ensemble s’ajoutent aux notes des figures, en fonction de l’impulsion de l’animal et la position du cavalier.

 

Le but des autres épreuves est alors de conserver le résultat du dressage en obtenant le moins de pénalités possibles.

 

Le cross

concours complet d’équitation

Le cross est la seule discipline se pratiquant uniquement en CCE, contrairement au dressage et au CSO. Sa pratique se fait sur un terrain naturel (forêt, plaine, gué, ponts, etc.). Des obstacles impressionnants et massifs sont fixés et doivent être enchaînés dans l’ordre en fonction d’une vitesse imposée, généralement plus rapide que le saut d’obstacles.

Allier obstacles fixes et vitesse en pleine nature fait du cross une des disciplines les plus dangereuses du CCE.

Pour la notation, un refus entraîne une pénalité de 20 points, deux refus, 40 points et trois refus mènent à l’élimination s’il s’agit du même obstacle. Une chute entraine également une élimination totale de l’épreuve.

 

Le saut d’obstacles

 

concours complet d’équitation

L’épreuve de CSO se déroule comme une compétition classique, le but étant de passer un parcours d’obstacles mobiles en faisant un sans-faute dans un temps imposé. Cette dernière discipline permet de juger la fraîcheur du cheval après avoir donné beaucoup d’énergie sur le cross. Il faut donc penser à réguler la fatigue de son animal sur toutes les épreuves pour qu’il soit en forme jusqu’au dernier obstacle.

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03