L’entretien du cheval âgé : les soins à adopter au quotidien

cheval âgé

Comme chez les humains, avec l’âge, le corps des animaux se dégrade. Une question vient alors à se poser : comment entretenir mon cheval une fois qu’il devient vieux ?

En général, peu de races dépassent les 35 ans, même si parfois quelques cas font l’exception. Par exemple, le cheval le plus vieux, appelé Monty, est décédé à 52 ans et vivait en Australie. La jument la plus vieille quant à elle, a vécu jusqu’à 53 ans dans le Missouri.

Les petits chevaux (comme les Islandais et les Fjord) vivent plus longtemps que les grands chevaux car leur croissance se termine à l’âge de sept/huit ans et leur maturité est donc plus tardive.

 

Quand considérer qu’un cheval est « âgé » ?

Afin de connaître l’âge humain des chiens et chats, il suffit de multiplier le nombre par 7. Le principe est le même chez les chevaux : une année de vie correspond à 3,5 ans pour un homme. Par exemple, si votre équidé préféré a 10 ans, cela équivaut à une personne de 35 ans. Un cheval est considéré comme étant âgé une fois qu’il arrive vers la vingtaine, même s’ils peuvent parfois garder une très bonne forme.

 

Quelle est la condition physique d’un cheval âgé ?

 

Les signes de vieillissement du cheval sont nombreux et facilement remarquables :

– l’opacification des yeux

– affaissement du dos et garrot ressorti

– les poils deviennent gris

– atrophie musculaire

– lèvre inférieure tombante

– appétit diminué

– dents fragilisées donc difficulté à manger et perte de poids

– présence de nouvelles maladies dues à l’âge (arthrose, déséquilibres hormonaux, soucis dentaires, etc.).

 

Que faut-il changer dans l’alimentation du cheval âgé ?

Avec le temps, le corps de nos animaux préférés ne fonctionne plus aussi bien que pendant leur jeunesse, il faut donc adapter de nouvelles habitudes. L’alimentation est un des changements à effectuer quand un cheval vieillit : son appareil digestif n’est plus aussi efficace qu’auparavant. La base de sa nourriture reste le fourrage riche en fibre et une alimentation complète avec tous les micronutriments essentiels.

cheval âgé

 

Le cheval âgé a besoin de beaucoup plus de minéraux et de vitamines afin d’avoir l’énergie nécessaire, de nombreux aliments spéciaux pour chevaux âgés existent et sont recommandés car plus digestes et faciles à mâcher.

L’eau se doit d’être constamment à sa disposition et, en cas de difficulté de mastication, du mash peut lui être distribué.

Au-delà du fait que le travail musculaire est presque inexistant une fois à la retraite, une alimentation personnalisée et adaptée évitera à votre cheval senior de maigrir.

 

Si l’équidé est utilisé pour du sport de haut niveau et que toute sa vie, les efforts sont intenses, son vieillissement est alors précoce et son organisme montre des signes rapidement.

Il est primordial de laisser votre cheval âgé se reposer et arrêter de le faire travailler car son appareil locomoteur se fatigue et engendre des raideurs musculaires ainsi qu’une fragilité au niveau des tendons et des ligaments.

 

Quelle vigilance avoir face aux maladies spécifiques au cheval âgé ?

 

La fragilisation des dents

La forme des vieux chevaux se dégrade et les dents n’y font pas exception, en effet, plusieurs problèmes dentaires apparaissent avec le temps. Les dents de nos équidés préférés se liment naturellement et ne cessent de pousser tout le long de leur vie (environ 2 à 3 millimètres par an). Ainsi, à un âge avancé, des complications surviennent car la racine de la dent est raccourcie et la dent tombe. À la suite de ces chutes, les dents sont espacées et la nourriture s’accumulent dans cet espace vacant. L’haleine du cheval est alors peu agréable et les gencives s’enflamment plus facilement à cause du contact direct avec les aliments.

 

Bien souvent, ces problèmes dentaires impactent la digestion du cheval car la mastication devient compliquée et la déglutition est mauvaise. De plus, certaines dents peuvent devenir coupantes et entraînent des douleurs pour manger. Si ce cas arrive à votre équidé préféré, il est important de faire appel à un vétérinaire ou un dentiste équin pour que la dent soit enlevée.

Enfin, une révision de la dentition de votre vieil animal doit être effectuée deux fois par an !

 

L’arthrose

Dans un premier temps, les symptômes de l’arthrose sont plutôt faciles à décerner. Contrairement aux idées reçues, cette pathologie ne touche pas que les vieux chevaux. En effet, une baisse de performances au travail, des boiteries, et une raideur sont des alertes.

L’humidité et les basses températures aggravent l’arthrose mais celle-ci peut être soulagée par des médicaments ainsi que des compléments alimentaires.

 

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03