L’Akhal-téké : le cheval du désert à la robe dorée

akhal téké

L’Akhal-Teke fait partie des plus anciennes races de chevaux domestiques. En effet, il a développé de nombreuses capacités au contact de l’homme telles que la vitesse et l’endurance. Contrairement à de nombreux chevaux utilisés pour l’équitation sportive ou même de loisir, l’Akhal-téké est fin et moins musclé. C’est cette silhouette qui lui vaut néanmoins la réputation de cheval luxueux et élégant. Contrairement au quarter horse, l’Akhal est l’une des races les plus rares et exotiques du monde.

 

akhal téké

L’histoire de l’Akhal-téké

Cette race tire son nom de la tribu Téké qui élève la race depuis plus de 3 000 ans et de l’oasis Akhal dans lequel les plus beaux élevages se trouvent.

Son origine remonterait aux IV ème et III ème siècles av. J.‑C au Turkménistan. En effet, des ossements d’équidés ont été retrouvés dans les tombeaux d’anciens peuples nomades comme les Scythes.

L’histoire de la race continue lors de son exportation durant l’Antiquité. Ainsi, ce cheval incarne une nation toute entière.

Les caractéristiques de l’Akhal-téké

L’Akhal-téké est un cheval avec une morphologie longue et fine qui a été formée sous des conditions climatiques rudes. Ses allures sont fluides et élégantes. Avec une petite tête et des membres minces, il est souvent comparé à un lévrier. C’est un cheval qui donne une l’impression de voler une fois qu’il galope. Son poil est soyeux et court. Il possède un large éventail de couleurs. Il est notamment représenté par la robe dorée car c’est la plus prédominante. Celle-ci ajoute également à la race cette réputation de cheval majestueux et prestigieux. En effet, la structure unique du poil de l’Akhal-tékké laisse passer la lumière par un côté et réfracte l’autre côté, laissant apparaître les beaux éclats de lumière que nous connaissons. Le gène de dilution de la couleur crème donne également à la race les robes

palomino, cremello et perlino avec parfois de beaux yeux clairs.

 

Le caractère de la race

L’Akhal-téké est un animal exigeant et très intelligent. Élevé par les nomades, il a l’habitude d’être au contact de l’homme. Ce qui fait donc de lui un cheval assez difficile face aux cavaliers qui ne sont pas leur unique maître. Au travail, il est très fiable, volontaire et confortable. Il sera plus heureux en extérieur toute l’année car c’est une race très rustique ayant eu pour habitude de vivre dans des conditions de vie compliquées mais libres.

 

L’utilisation sportive de l’Akhal-téké

Cette race est particulièrement douée en concours complet et en endurance. Il reste cependant performant dans d’autres disciplines équestres. La rareté de ce cheval ne permet pas de connaitre toutes ses qualités sportives car il y a peu de représentants qui évoluent en haut niveau de compétition.

Un Akhal-téké a remporté la médaille d’or olympique de dressage en 1960 à Rome : Abzent, monté par Serguei Filatov.

Besoin de conseils ou d’une assurance pour votre cheval ? En à peine trois clics, découvrez toutes les informations et votre devis sur notre site Equidassur.fr ! Retrouvez-nous également sur notre page Facebook et Instagram !

 

Retour
0.025
0.025
0.025
0.025
0.025
0.026
0.026
0.026
0.026
0.026
0.03
0.03
0.03
0.03
0.03